Nous y allons à pied, ce n'est qu'à 2 km. En fait c'est un centre de réhabilitation à la vie sauvage d'oiseaux captifs. Souvent attrapés par des trafiquants, et les ailes coupées, ces oiseaux reprennent une vie normale. Ils sont dans de très grandes cages, avec beaucoup d'espace, et tout ce qu'il faut pour leur bien être. On pourra voir des toucans, des aras bleus, de nombreux perroquets de toutes sortes, et surtout le " guacamayo "  ce grand perroquet rouge et bleu qu'on voit partout. Certains perroquets sont libres, et nous pouvons les mettre sur nous, c'est assez amusant. Après-midi tranquille, on se prépare mentalement à la longue journée de demain, on va à Tela sur la côte Caraïbe.