Eh oui, aujourd'hui 18 février, c'est l'anniversaire de JL , et pour ses 69 ans il se paye l'ascencion du volcan Baru. Il se paye, c'est façon de parler, ça ne lui a coûté que 3 $ juste pour monter en taxi au début du chemin. Quand d'autres y montent en camion 4/4 pour 75$, où vont y dormir au pied pour 65 $. Ce sont vraiment des sommes exagérées. 

       Ce volcan est le plus haut sommet du Panama avec ses 3474m d'altitude. C'est un vieux volcan dont la dernière éruption a eu lieu en 1505 et qui n'a pas une belle forme. Tout en haut il y a plein d'antennes, et pour y aller il faut suivre une piste très raide et très caillouteuse sur 14 km.  Donc JL démarre sa marche vers 6h30, juste au lever du soleil. Il fait un temps magnifique aujourd'hui, il a vraiment bien choisi son jour.

      Des 4/4 grimpent même quand la piste est difficile et pleine de pierres. Ils n'ont pas peur d'abîmer leur voiture. Vers 10 h 30, il est en vue du sommet, au niveau de toutes les antennes. Il y a encore 200 m de grimpée bien raide en suivant une crête pour arriver au véritable sommet marqué d'une croix.

       Le cratère n'est pas très beau, mais on voit quand même que c'est un volcan. Voilà, JL est arrivé et fait le signe de la victoire avec ses bâtons. Il aura mis exactement 4h20, alors que d'autres mettent entre 6 et 7 heures. C'est sûrement ce que j'aurais mis si j'y avais été. Il a fait très beau tout le temps de la montée, mais là, le ciel commence à se couvrir. Les nuages arrivent des Caraïbes. Il fait toujours mauvais là bas! Il paraît que quand il fait un temps magnifique, on peut voir les deux océans, Pacifique et Atlantique. 

   

       Maintenant il faut redescendre, refaire les 14 km, plus les 5 autres pour rejoindre la ville. Ça va être long et dur. Au bout de quelques km, un 4/4 passe et s'arrête pour prendre JL. Puis il récupère petit à petit un bon nombre de marcheurs. Du coup  JL arrivera à Boquete plus tôt que prévu.

        Pendant ce temps, je traine en ville et dans la chambre, et je prépare la suite du voyage. Demain nous retournons au Costa Rica, pour les quinze derniers jours.