LES HABITATIONS ET LES HOTELS

   La première chose qu'on a remarquée au Costa Rica, et c'est pareil dans les autres pays, les maisons sont basses, il y rarement des étages, sauf bien sûr dans les grandes villes. Dans ces dernières, on voit quelques immeubles, mais pas très hauts, pas de tours... Une chose aussi qu'on observe partout, et surtout dans ces deux pays qu'on dit "dangereux", le Salvador et le Honduras, les maisons sont fermées avec de grosses grilles, et il y a souvent des barbelés sur les murs. Dans les villes très touristiques, on ne voit pas ça. Dans certaines campagnes, notamment en bord de rivières, les gens sont pauvres et habitent dans des maisons de fortune.

P2264132

P2264133

P1201927

P2143359DSC04375

         Aucun problème pour nous, pour se loger. On trouve toutes sortes d'hôtels, allant du simple petit hôtel de base pas cher, jusqu'au lodge hors de prix... Deux fois on s'est trouvé dans un hôtel de passe où il fallait payer à l'heure. Il y a aussi beaucoup de Airbnb, mais pour ça on est obligé de réserver. Pour nous, jamais de réservation, c'est astreignant, et on ne peut pas changer d'avis au dernier moment, il faut vraiment décider de son trajet à l'avance. Donc, on essaie d'arriver en début d'après-midi dans chaque nouveau lieu, et on cherche un "hôtel economico".

DSC04621

     On a toujours trouvé des hôtels à moins de 25$ pour nous deux ( moyenne 20$). Evidemment ce n'est pas le grand standing, mais c'est toujours propre, et on a les serviettes de toilette. Voici les quelques inconvénients des "bas prix" qui ne nous dérangent pas.   Parfois pas de fenêtre, mais ça peut être un avantage, on n'entend pas les bruits de la rue. Les murs et le sol ont souvent besoin d'un "relooking ". Pas de clim, mais des ventilateurs, ça nous convient très bien car on n'aime pas la clim. La salle de bain et les WC peuvent être à l'exterieur, donc partagés avec d'autres clients. La plupart du temps pas d'eau chaude, mais qu'importe puisqu'il fait chaud, l'eau froide nous fait du bien, et on s'y habitue vite.

     Voici un texte de notre ami Christian, pris sur son blog, qui retrace exactement ce que je faisais lors de mes douches froides. Jean-Luc, quant à lui, se jetait directement sous le jet sans aucune précaution. "Quand il faut y aller,on y va, sans réfléchir"

       A la casa romano les douches sont froides, un vrai plaisir avec un peu de technique : on tourne le robinet, on s'asperge de loin quelques morceaux choisis, sous les bras par exemple et le visage. On fait le timide, on râle, on n'ose pas trop s'approcher, bref on se saisit un peu comme lorsque l'on se baigne en France. Deuxième étape, on se savonne et là plus le choix, c'est l'heure de vérité, il faut se rincer, on s'avance de plus en plus, le plus dur c'est la nuque et le dos et hop on est dessous. C'est rafraîchissant quand on a eu chaud toute la journée, on y prend goût ou presque, ça dépend des gens, le plaisir n'est pas complètement partagé par le reste de la famille. À la fin c'est tellement bon qu'on est content de sa douche . On rêve à la prochaine comme on rêve l'été du prochain bain de mer. 

PC290821         Les chambres peuvent être petites, et pas beaucoup de place pour nos sacs. Mais on a parfois trouvé des grandes chambres, même avec 2 grands lits, super! Et les avantages direz vous, d'aller dans des hôtels économiques... le prix bien sûr, mais aussi moins de touristes, on est plus avec les locaux, on n'entend pas parler anglais autour de nous, mais seulement espagnol. Une chose est sûre c'est que dans tous ces hôtels, chers ou pas, il y a toujours la WIFI. Certes, la connexion n'est pas tout le temps bonne dans la chambre, il faut parfois aller dans la salle d'accueil où il y a la plupart du temps un fauteuil. Parfois il y a une cuisine commune où on peut préparer son repas, nous l'avons utilisée une dizaine de fois. Nous préférions aller au restaurant, et ne pas perdre de temps à faire des courses et à cuisiner.

PC240545

P2022658

PC160212