L'Amérique Centrale

25 février 2018

Visite du parc Manuel Antonio

       Depart à 6h 15 pour être sur les lieux dès l'ouverture. Il y a déjà du monde, mais comme il y a plusieurs chemins, très vite nous nous trouvons seuls. Nous commençons par la presqu'île, la punta cathédrale, séparée par deux belles plages de sable fin. Après on prend d'autres chemins qui mènent à des miradors. Ça monte, ça descend, toujours avec des marches mais on voit de beaux paysages. Ce n'est plus la forêt humide comme du côté des Caraïbes ou au Centre, ici c'est une forét assez sèche, et on voit pleins d'animaux ( voir message suivant)

       Vers 11h, nous avons été partout et nous cherchons un endroit isolé pour nous baigner, c'est impossible tant il y a de monde. En fait, les gens viennent plus pour profiter des plages plutôt que de se balader. On se baigne l'un après l'autre à cause d'éventuels voleurs:  l'homme, on ne sait jamais, le singe qui est un petit chapardeur, et le coati qui n'est pas bien loin.  L'eau est super bonne, et on prendra chacun plusieurs bains avant de repartir.

 

Posté par mounyetpapyluc à 04:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


De Drake Bay à Quepos

     23 fevrier.     Nous quittons ce joli coin pour aller à Uvita, l'endroit où il y a le parc des baleines. On était bien ici, dans la maison de Javier Mora, Happy Feet, qui est ouverte que depuis deux mois. Ces gens sont serviables et très gentils. Nous prenons un bateau pour rejoindre d'abord la petite ville de Sierpe, le long du Rio Sierpe. Ce transport est en soi une belle balade.

       Nous prenons ensuite un premier bus pour Parmar Norte, puis un autre pour Uvita. La ville elle même est assez loin de la plage, et est étalée sur plusieurs km. On s'installe dans un boui-boui, et on demande un hôtel économique. Il nous répond que tout est plein et très cher à cause du festival de musique qui va durer tout le week end. C'est bien notre chance!! Du coup, on n'hésite pas très longtemps, on reprend un bus et on descend à Quepos. C'est la ville à côté du parc Manuel Antonio, qui est le parc le plus visité du pays.

      Petite balade en ville puis le lond de la mer et de la lagune. Ici il n'y a pas de plage, et pour se baigner, il faut prendre un véhicule, mais la ville est sympa. Demain, visite de ce fameux parc.

Posté par mounyetpapyluc à 03:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2018

Puerto Jimenez - Drake Bay ( Péninsule d'Osa )

 

     Nous n'allons pas très loin, mais il nous faudra quand même la journée pour arriver à cette jolie baie, Drake Bay.  Personne ne peut nous dire l'heure exacte du bus alors nous allons à la station quand nous sommes prêts. Il va falloir attendre plus d'une heure, et pour ça nous allons dans un café pour boire un jus de banane. Arrivés à la première petite ville , La Palma, nous devons encore attendre une heure et demi. Assis sur des rondins de bois, nous attendons patiemment. Il est midi, le petit van démarre enfin. Normalement une 1h 1/2 de piste avec des gués à traverser.Tout va bien au début en roulant bien doucement. Un vieux nous saoule tout le trajet car il n'arrête pas de parler seul et très fort...

      Tout d'un coup on est stoppé par une queue de camions et voitures. Après information, on apprend qu'un camion est en travers de la piste, qu'il patine et n'avance plus. On n'a plus qu'à attendre, et ça va durer une bonne heure avant qu'une dépanneuse arrive et tire le camion de ce mauvais pas. Mais maintenant il faut aussi tous passer par ce même endroit tout bourbeux, et d'autres voitures en sens inverse, c'est encore long avant de reprendre une vitesse normale.

 

      En arrivant au petit village, on doit chercher une chambre économique, et ici, ça va être dur, c'est un lieu très touristique. Nous, on est arrivé en bus par une piste, mais la plupart des gens arrivent en bateau. C'est d'ailleurs le moyen qu'on va utiliser pour repartir.  Le premier hôtel qu'on va voir est complet mais on trouve une famille qui nous loge dans une maison toute neuve, genre Airbnb. C'est super bien, on est tout seul dans un petit appart pour 30$. On part ensuite se balader, faire un tour sur la plage, et se baigner. L'eau est chaude, que c'est agréable apres cette journée!

Posté par mounyetpapyluc à 01:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Belle balade à Drake Bay

       22 février. Il y a beaucoup d'activités ici, mais tout est hors de prix, alors à deux... En plus ce qui est proposé, on l'a déjà fait à d'autres endroits. Nous n'irons pas dans ce fameux parc, paraît il super bien , le parc de Corcovado. Ils demandent 95 $ par personne pour une journée dans la forêt.  Nous partons donc seuls ce matin faire une longue virée sur un chemin qui longe la côte. Il y a des passages en pleine forêt, d'autres sur des petites plages très sympas. Nous sommes seuls, mais sommes gênés au début par le bruit des bateaux qui transportent les plaisanciers. La balade est belle, nous allons jusqu'à une grande plage, San Josecito, en 3 heures. 

     Après un frugal pique nique, nous repartons vers une plage plus isolée, sans vagues. Nous nous installons dans un coin sympa pour se baigner puis faire une petite sieste à l'ombre des arbres. Et là, on a la surprise d'avoir la visite de plusieurs singes capucins. Ils ne s'occupent pas de nous, et cherchent à se nourrir de noix de coco. Pendant un long moment on va observer leur manège. J'ai pris un super film, mais ne peut pas le mettre sur le blog.

     Au retour, nous nous baignons dans une rivière bien fraiche, le Rio Claro, ça change de l'eau presque trop chaude de la mer...  Quand on marche comme ça et qu'on se baigne souvent, le plus embêtant est d'enlever et remettre les grosses chaussures avec les pieds mouillés. Enfin, finalement on a passé une superbe journée, sans payer un sou. Au total, on a fait une quinzaine de km et 5 bains à des endroits différents.

Posté par mounyetpapyluc à 01:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2018

Puerto Jimenez - Drake Bay ( Péninsule d'Osa )

     Nous n'allons pas très loin, mais il nous faudra quand même la journée pour arriver à cette jolie baie, Drake Bay.  Personne ne peut nous dire l'heure exacte du bus alors nous allons à la station quand nous sommes prêts. Il va falloir attendre plus d'une heure, et pour ça nous allons dans un café pour boire un jus de banane. Arrivés à la première petite ville , La Palma, nous devons encore attendre une heure et demi. Assis sur des rondins de bois, nous attendons patiemment. Il est midi, le petit van démarre enfin. Normalement une 1h 1/2 de piste avec des gués à traverser.Tout va bien au début en roulant bien doucement. Un vieux nous saoule tout le trajet car il n'arrête pas de parler seul et très fort...

      Tout d'un coup on est stoppé par une queue de camions et voitures. Après information, on apprend qu'un camion est en travers de la piste, qu'il patine et n'avance plus. On n'a plus qu'à attendre, et ça va durer une

Posté par mounyetpapyluc à 03:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 février 2018

Journée de repos, marche de 12 km

      JL veut se reposer de l'effort fourni il y a deux jours, donc on décide de rester ici à Puerto Jimenez, en bord de mer pour faire un break. Mais on ne va quand même pas rester allongé sur une plage toute la journée, ce n'est pas notre truc... On emène un petit en-cas, et on part vers une plage éloignée de 5 km. Sur la piste, on voit quelques oiseaux, un beau rapace et plusieurs perroquets.

     Arrivé sur la plage, on se baigne évidemment, l'eau est chaude, c'est super agréable. On veut marcher jusqu´à l'extrémité de la plage qui fait plusieurs km. Grosses chaussures à la main, on marche au bord de l'eau, mais c'est assez fatiguant.

       Après un deuxième bain, on se trouve un coin à l'ombre pour casser la croûte. Pour changer, on veut revenir par un chemin parallèle à la plage. Mais il fait tellement chaud que le sable du chemin est bouillant et on doit mettre nos chaussures. Au bout d'un moment, on préfère retourner au bord de l'eau pour avoir moins chaud. On garde nos chaussures, c'est plus facile. On a vraiment fière allure....

image

 

     

      Au bout, on s'arrête dans un lodge faisant aussi restaurant , et on se désaltère. Un dernier bain avant de retourner en ville. Il fait toujours très chaud sur cette piste, on traîne un peu. Heureusement, des Américains nous prennent dans leur voiture de location pour faire les 3 derniers km. Belle journée de bains et de marche. Pour du repos, on a quand même fait 12 km...

Posté par mounyetpapyluc à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 février 2018

Une longue journée de voyage

      Nous quittons Boquete pour retourner au sud du Costa Rica. On se rapproche de la fin... Changement de bus à David, et arrivée à la frontière en fin de matinée.  Aucun problème pour la traversée des deux postes douaniers, on est très vite de l'autre côté. C'est le huitième et dernier passage de frontière terrestre de ce voyage. Avant de reprendre un bus, nous prenons le temps de manger dans un petit restau, très bon l'ensemble de trois salades pour trois fois rien...On retrouve des prix raisonnables.

     Ce bus nous amène à la petite ville Golfito, sur le golfe Dulce, avant la péninsule de Osa. Nous voulons traverser ce golfe pour aller à Puerto Jimenez, mais le chauffeur ne nous indique pas l'arrêt de l'embarcadère, et nous nous retrouvons trop loin. On doit donc marcher sur 3 km avec les gros sacs et en pleine chaleur. On avait oublié ce que c'était d'avoir vraiment chaud...JL prend quand même quelques photos.

 

       On arrive juste à temps pour le départ du bateau qui va mettre une heure pour faire la traversée au lieu d´1/2h. En effet, â mi chemin l'un des deux moteurs tombe en panne, et nous allons beaucoup moins vite. De l'autre côté, il faut encore marcher pour rejoindre le centre du village, et trouver un hôtel. On est content d'être arrivé. Apres une douche et une bonne bière, on retourne à l'embarcadère pour faire quelques photos.

Posté par mounyetpapyluc à 03:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2018

Cadeau d'anniversaire: le volcan Baru

        Eh oui, aujourd'hui 18 février, c'est l'anniversaire de JL , et pour ses 69 ans il se paye l'ascencion du volcan Baru. Il se paye, c'est façon de parler, ça ne lui a coûté que 3 $ juste pour monter en taxi au début du chemin. Quand d'autres y montent en camion 4/4 pour 75$, où vont y dormir au pied pour 65 $. Ce sont vraiment des sommes exagérées. 

       Ce volcan est le plus haut sommet du Panama avec ses 3474m d'altitude. C'est un vieux volcan dont la dernière éruption a eu lieu en 1505 et qui n'a pas une belle forme. Tout en haut il y a plein d'antennes, et pour y aller il faut suivre une piste très raide et très caillouteuse sur 14 km.  Donc JL démarre sa marche vers 6h30, juste au lever du soleil. Il fait un temps magnifique aujourd'hui, il a vraiment bien choisi son jour.

      Des 4/4 grimpent même quand la piste est difficile et pleine de pierres. Ils n'ont pas peur d'abîmer leur voiture. Vers 10 h 30, il est en vue du sommet, au niveau de toutes les antennes. Il y a encore 200 m de grimpée bien raide en suivant une crête pour arriver au véritable sommet marqué d'une croix.

       Le cratère n'est pas très beau, mais on voit quand même que c'est un volcan. Voilà, JL est arrivé et fait le signe de la victoire avec ses bâtons. Il aura mis exactement 4h20, alors que d'autres mettent entre 6 et 7 heures. C'est sûrement ce que j'aurais mis si j'y avais été. Il a fait très beau tout le temps de la montée, mais là, le ciel commence à se couvrir. Les nuages arrivent des Caraïbes. Il fait toujours mauvais là bas! Il paraît que quand il fait un temps magnifique, on peut voir les deux océans, Pacifique et Atlantique. 

   

       Maintenant il faut redescendre, refaire les 14 km, plus les 5 autres pour rejoindre la ville. Ça va être long et dur. Au bout de quelques km, un 4/4 passe et s'arrête pour prendre JL. Puis il récupère petit à petit un bon nombre de marcheurs. Du coup  JL arrivera à Boquete plus tôt que prévu.

        Pendant ce temps, je traine en ville et dans la chambre, et je prépare la suite du voyage. Demain nous retournons au Costa Rica, pour les quinze derniers jours.

        

Posté par mounyetpapyluc à 02:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 février 2018

Une journée à Boquete

     Au reveil, il tombe toujours une petite bruine, ça doit être souvent le cas ici. Mais il y a malgré tout des zones de ciel bleu. Nous décidons d'aller crapahuter vers " Los tres cascadas". Nous prenons d'abord un mini bus qui nous dépose juste devant le début de la balade. C'est archi humide, on patauge dans la boue. Par endroit, il y a des rondins de bois ou des gros sacs de sable pour limiter les dégâts. On arrive rapidement à la première cascade.

       On continue le chemin qui est de plus en plus boueux, et de plus en plus raide, au milieu de cette végétation luxuriante de forêt tropicale. Voila la deuxième cascade, encore plus belle que la précédente. Le garde forestier nous ayant prévenu de la difficulté du chemin pour aller à la troisième cascade, j'hésite un peu, et laisse JL y aller tout seul. J'ai bien fait car c'était raide et surtout très boueux, il en avait presque jusqu'aux genoux, et la cascade moins belle que les autres. Retour toujours dans cette humidité ambiante, avec le soleil qui essaie de percer. 

           

       En ville, JL prépare son ascension pour demain. Achat de quoi manger et boire. On nous dit qu'il faut entre 6 et 7h pour arriver au sommet, ce n'est pas pour moi... Il voudrait manger des pâtes ce soir pour les sucres lents, mais on n'en trouve qu'à  des prix exorbitants. On mangera finalement des pommes de terre non frites, c'est exceptionnel. Ça fera l'affaire. 

     J'ai oublié de dire qu'iciil y a beaucoup d'indigènes des ethnies Ngabes. Les femmes et les petites filles sont habillées avec de grandes robes aux couleurs vives avec des décorations style croquets. Elles ont aussi un sac en corde tres coloré.

image

image

Posté par mounyetpapyluc à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bocas del Toro - Boquete

       Comme il a plu toute la nuit et que le ciel est encore tout couvert, nous décidons de quitter le coin. La lancha nous amène rapidement à Almirante où nous marchons un bon km pour atteindre la station de bus pour la ville de David. Dans le bateau, une mignonne petite fille est intriguée par notre présence.

        La route est très montagneuse, nous passons plusieurs cols. En même temps, nous quittons les nuages pour retrouver du ciel bleu. Et au détour d'un virage, nous apercevons le volcan Baru, le plus haut sommet du Panama. Â David, nous prenons un autre bus pour aller à Boquete, le Chamonix du coin...

       C'est une ville très touristique, où tout un tas de tours est organisé, notamment la montée au volcan. Bien sûr JL veut y aller, mais sans passer par un tour, il va y aller tout seul. Difficile de trouver un restaurant bon marché, comme à Bocas, tout est cher...          

image

Posté par mounyetpapyluc à 01:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]